Une idole en violon des Cyclades

23 mars 2020

Haute de 18,5 cm, cette idole en marbre blanc provient de Grèce et plus précisément de l’archipel des Cyclades. Elle date d’environ 3000 à 2800 av. J.-C et son état de conservation est d’autant plus remarquable quand on sait à quel point elle est fragile.
Les insulaires des Cyclades croyaient à une vie après la mort et ces statuettes faisaient partie du mobilier funéraire accompagnant les défunts.
La forme de femme flagrante symbolise aussi bien la figure protectrice que la nature, la vie, la mort et la régénération.
Les sculpteurs de ces figurines travaillaient avec des outils de pierre et leur savoir-faire se transmettait de père en fils.

Pour en savoir plus sur l’art du marbre dans les Cyclades préhistoriques, nous vous proposons l’article de P. Getz Gentle paru dans le catalogue Le profane et le divin, Arts de l’Antiquité, de l’Europe au Sud-Est asiatique, 2008, pp. 30-37.

Figure schématique féminine assise type « violon ». Provenance inconnue, éventuellement attribuable au Maître du Metropolitan Museum. Grèce, archipel des Cyclades. Cycladique ancien I, vers 3000-2800 av. J.-C. H. 18,5 cm. Anc. coll. Jouvenel, vers 1900; acquise par Josef Mueller avant 1939. Inv. 202-4. Musée Barbier-Mueller, photo Studio Ferrazini Bouchet.

Pour des commentaires, retrouvez-nous sur Facebook ou Instagram.