Posted on

Malick Sidibé, plongée dans les années 1960-1970

10 octobre 2019 10 octobre 2019
  • 18h15-19h30 : Discussion avec Manthia Diawara et André Magnin animée par Pascal Schouwey en lien avec l’exposition en cours Sous l’œil de Malick Sidibé et un chant contre le sida, arts du Mali au musée Barbier-Mueller.

Manthia Diawara est né au Mali. Il est professeur émérite de Littérature comparée et cinéma à la New York University. Après avoir vécu en Guinée-Conakry, à Bamako et à Paris, il part aux États-Unis pour y poursuivre ses études. Manthia Diawara est un auteur et réalisateur prolifique. Ses essais sur l’art, le cinéma et la politique ont paru dans The New York Times Magazine, LA Times, Libération, Mediapart et Artforum. Il est l’auteur des deux titres salués par la critique In Search of Africa (Harvard University Press, 2000) et We Won’t Budge: An African in the World (Basic Books, 2008). Il a publié plusieurs ouvrages sur le cinéma africain et afro-américain et a réalisé des films remarquables dont An Opera of the World (2017), Negritude: A Dialogue between Soyinka and Senghor (2016), Édouard Glissant, One World in Relation (2010), Maison Tropicale (2008) and Rouch in Reverse (1995).

Manthia Diawara. Copyright Manthia Diawara /Courtesy Maumaus, Lumiar Cité.

André Magnin est commissaire d’exposition indépendant œuvrant pour la promotion de l’art contemporain africain sur le marché international. Il a été le commissaire, entre autres, des expositions Beauté Congo 1926-2015 Congo Kitoko et Malick Sidibé, Mali Twist à la Fondation Cartier pour l’art contemporain. Il a aimablement prêté les photographies de Malick Sidibé des années 1960-1970 actuellement exposées au sous-sol du musée Barbier-Mueller.

André Magnin et Malick Sidibé. Photo Monique Barbier-Mueller.
  • 19h30: Concert du duo A Date with the Darlings

Audrey et Alexis Kacimi sont des musiciens du label Le Pop Club Records aux multiples productions : disques, concerts, musiques pour des séries ou publicités. La chanteuse et le musicien, tantôt à la guitare, tantôt au saxophone, se sont réunis autour des mélodies et « beat » sucrés des années 1950-1960, piochant avec amour et doigté dans l’héritage doo whop, pop, surf, cool jazz et soul music de cette période pour créer le duo A Date with the Darlings. Il fera sa première apparition scénique sous cette nouvelle forme lors de cette soirée au musée.

Le duo A Date with the Darlings. Photo Luis Lourenço.

Entrée libre, sur inscription par email: musee@barbier-mueller.ch ou par téléphone 022 312 02 72

L’événement aura lieu au Théâtre Les Salons, rue Jean-François Bartholoni 4, 1204 Genève.