Posted on

40 ans du musée Barbier-Mueller, Hors les murs au Musée Voltaire – Bibliothèque de Genève

19 mai 2017 27 mai 2017

Ce vers extrait de Zaïre (1732), qui fait de Versailles un véritable refuge des rois, se retrouve au sein d’une requête adressée à Voltaire, en 1768, à propos de Pascal-Jean-Balthazar Celse, prince de Timor et de Solor.

Mais que vient faire le Timor auprès de l’Auberge de l’Europe ferneysienne en cette seconde moitié du XVIIIe siècle ? Apparaît ici une affaire qui aurait pu être soutenue par Voltaire, au même titre que l’affaire Calas ou celle du chevalier de la Barre – une affaire qui nous transporte dans cet ancien territoire portugais d’Outre-mer aux confins de la planète.

Afin de lever le voile sur un sujet a priori atypique chez Voltaire, la Bibliothèque de Genève et le Musée Barbier-Mueller ont décidé de faire dialoguer la culture maubere, à travers des taïs (textiles), d’un masque et des pièces du quotidien, et des textes voltairiens.

Flávio Borda d’Água, adjoint scientifique à la Bibliothèque de Genève