40 ans du musée Barbier-Mueller, Hors les murs au Musée d’ethnographie de Genève (MEG)

23 mars 2017 31 décembre 2017

Le MEG et le musée Barbier-Mueller coexistent à Genève depuis 1977, avec pour point commun l’étude et la célébration de la créativité des cultures des cinq continents. Mais si le premier est un musée d’ethnographie, où les objets et documents les plus diversifiés renseignent sur les cultures, le second est un musée d’art où les chefs-d’œuvre les plus aboutis de maîtres, connus ou anonymes et des traditions les plus diverses, se côtoient. Il est une autre différence fondamentale : les collections du MEG sont de provenances très diverses et ont été façonnées par des générations de directeurs et de conservateurs, alors que les collections du musée Barbier-Mueller sont le fait de l’œil de de son fondateur Jean Paul Barbier-Mueller, qui s’était donné la mission de développer une collection initiée par Josef Mueller en 1907. Aujourd’hui le MEG est honoré d’accueillir, le temps des événements anniversaires de 2017, ces quelques pièces parmi les plus importantes de la collection océanienne du musée Barbier-Mueller.

Boris Wastiau, directeur du MEG