Statue d'Héraklès enfant

Statue d’Héraklès enfant

Tandis que les sculpteurs grecs viennent assez tard aux sujets enfantins, la plastique
romaine y est particulièrement sensible. C’est ici un Hérakliskos, ou représentation
d’Héraklès enfant, qui donne à l’artiste l’occasion d’exprimer l’image touchante d’un petit
garçon aux chairs tendres et lisses.

Sous la léontè, la peau du lion de Némée, le regard
poupin et rêveur glisse sur le côté, où il n’est pas impossible que le bambin ait tenu la
redoutable massue. On sait la victoire d’Héraklès étouffant dans son berceau les serpents
envoyés par Héra. La légende du héros enfant permet l’éclosion d’une image où s’allient
force et grâce. C’est ainsi que l’on représente parfois les enfants impériaux. La forme
idéale de ce visage, qui date de l’époque d’Hadrien, ne plaide pas dans ce sens.

Publ. : Dörig 1975, n°377 (J. Chamay) ; Zimmermann 1991, p. 152-153.