Portrait julio-claudien

Portrait julio-claudien

De proportions arrondies, le visage communique une impression de sérieux. Sans grande
amabilité, mais avec une certaine grandeur, la physionomie toise l’observateur, la bouche
maussade. Les cheveux coupés court épousent étroitement la calotte crânienne où les
mèches s’assemblent dans la discipline, formant une frange au bord du front : une
fourche au-dessus de l’angle interne de l’œil gauche singularise le dispositif.

L’ensemble
s’accorde avec le style qu’on observe sur les têtes de la dynastie julio-claudienne, et plus
précisément à l’époque de l’empereur Tibère. On a proposé de reconnaître ici Nero Julius
Caesar, l’un des enfants de Germanicus et d’Agrippine l’Ancienne, qui fut banni par le Sénat.

Publ. : Jucker 1967, p. 91 ; Jucker et Willers 1982, p. 82 sq. ; Zimmermann 1991, p. 117.