Urne funéraire

Urne funéraire

Urne à corps biconique, dont l’épaule est bien marquée. C’est sur elle que prend l’anse
unique, légèrement oblique. Le col s’élargit pour former une large lèvre horizontale.

À son diamètre maximum, la panse porte une série de « métopes » gravées, sans éléments
de liaison. Chacune contient un motif géométrique, hachures ou svastika. Une autre svastika
en réduction flotte en quelque sorte au-dessus de l’anse. Le reste du décor gravé, sur le col,
consiste en bandeaux parallèles, dont l’un comporte une dentelure pendante.

Ce vase a été trouvé avec un autre, une coupe à anse et boutons latéraux. Renversée sur
l’embouchure, elle servait de couvercle, les cendres du défunt se trouvant ainsi protégées.
Le style de décor laisse penser que l’urne provient de Véies.

Publ. : Barbier-Mueller 2003, p. 40-41.