Tête d'homme barbu

Tête d’homme barbu

Parmi les sculptures communément rassemblées sous l’appellation « Sokoto », quelques exemplaires se distinguent par le traitement formel accordé au visage. Si nombre d’éléments semblent nettement obéir à la grammaire stylistique Sokoto, d’autres s’en écartent notamment à travers certains traits caractéristiques accusés. Les sourcils s’apparentent à deux « visières » en forte saillie, décorées à leur surface de hachures. Les moustaches, situées aux commissures des lèvres, sont renflées et les oreilles, simplement figurées par un volume tubulaire, sont nettement proéminentes. Ces particularités s’accompagnent encore de traits prononcés, notamment au niveau du nez, des joues et des yeux, paraissant ainsi « cernés », comme pour évoquer les marques du temps sur le visage. Les ombres portées sur les yeux et autour de la bouche contribuent à accentuer l’expression de gravité du personnage qui semble plongé dans une réflexion lointaine. En l’état actuel de nos connaissances, il est encore trop tôt pour avancer une quelconque interprétation de ce type d’œuvres, en termes de type iconographique, d’expression artistique locale ou d’évolution d’un style.