Pot d'ancêtre

Pot d’ancêtre

Ce grand pot au profil élégant, qui présente un col légèrement évasé, est un exemple de hlefenca (au singulier, hlefenda), destiné à contenir des esprits d’hommes et de femmes défunts. Ces récipients savamment décorés étaient groupés et conservés dans des enclos rituels, parmi des représentations céramiques des divinités ga’anda Mbirhlen’nda et Ngum-Ngumi. Souvent, quelques hlefenca surélevés, emboîtés dans l’encolure de pots cassés, encerclaient une ou plusieurs de ces divinités. Le col segmenté, caractéristique du hlefenda, ressemble étroitement à celui d’un récipient ga’anda pour transporter l’eau, appelé ‘buuti’yema, également recouvert de motifs soigneusement exécutés. Ces deux hlefenca témoignent de la prédilection des Ga’anda pour une ornementation dense, imprimée en rangs serrés à l’aide du bord incurvé d’une tige d’herbe cassée. La texture des motifs contraste avec le polissage des autres zones, et les dessins formés reproduisent des motifs du hleeta, programme de scarification que doivent subir toutes les jeunes filles ga’anda lors de leur initiation. Presque tous les hlefenca comportent plusieurs composantes essentielles de motifs hleeta, telles les lignes courbes sous l’ombilic et la rangée de losanges de chaque côté du torse, qui présentent ici certaines variantes.