Coupe pour la nourriture

Coupe pour la nourriture

Dotées de socles élaborés, ces élégantes coupes pour la nourriture étaient utilisées par des hommes de haut rang. Le centre de poterie de Babessi dans la plaine de Ndop en écoulait beaucoup. Bon nombre de ces articles étaient vendus à des clients bamoum, y compris les résidents du palais. Ce récipient d’une grande délicatesse comprend une poignée qui permet de le suspendre au mur lorsqu’il n’est pas utilisé, et un bec identifié comme un nombril, ce qui donne un caractère anthropomorphe au récipient. Il présente toute une série d’éléments piqués — technique ornementale typique des potières de Babessi [1].

[1Au sujet d’une pièce similaire, cf. Argenti 1999, pl. 45.