Grand masque-stèle

Grand masque-stèle

Les Bidjogo vivent dans l’archipel des Bissagos, au large de la Guinée-Bissau. Ils fabriquent, dans un style réaliste, divers types de masques zoomorphes, chacun revenant à une classe d’âge spécifique, dont il indique le statut social. Les masques sont portés par les garçons et les jeunes gens au cours des cérémonies qui précèdent ou clôturent les différentes phases de l’initiation. En dehors de ces occasions rituelles, les masques sont aussi exhibés aujourd’hui au cours de festivités profanes, lors de la commémoration d’un événement historique ou lors de la visite de personnalités importantes, par exemple.

Les masques les plus répandus représentent une tête de bœuf. En créole, ils sont d’ailleurs appelés vaca bruto. La forme et les caractéristiques de la tête permettent de distinguer quatre types de masques : le gn’opara, porté par les garçons de la première ou deuxième classe d’âge, représente une vache à longues cornes, née dans la brousse. Le dugn’be, le masque de la troisième classe d’âge, passe pour être la représentation d’un bœuf domestiqué, d’où les naseaux percés. C’est à cette catégorie que se rattache le masque-casque présenté ici. La tête trapue est dotée de deux cornes de bœuf véritables, de deux yeux de verre enchâssés et de deux naseaux dans lesquels une ficelle a été enfilée. Il a été établi que la marque blanche triangulaire qui apparaît sur le dessus de la tête est un symbole sacré très répandu en Afrique de l’Ouest et dans les anciennes civilisations méditerranéennes. Un troisième type de masque, le masque essenie ou essie, qu’on rencontre essentiellement sur les îles de Formosa et d’Uno, se caractérise par une tête énorme et par la présence de gros bourrelets de graisse au niveau de la nuque, mais aussi parfois par une bouche ouverte d’où pend une langue rouge. Il fait figure de taureau sauvage qui devra être domestiqué au cours de l’initiation. A l’instar du masque iare entièrement en bois et extrêmement rare, qui représente un zébu ou un buffle, le masque essenie est porté par les jeunes gens qui s’apprêtent à entrer dans la dernière phase de l’initiation.