Un tambour livika

01 mai 2020

« Au bois, il y a un oiseau, son chant vous
arrête et vous fait rougir. »

Arthur Rimbaud

Le livika est un instrument de musique unique au monde. On n’en joue que dans les rites malagan en s’enduisant d’abord la paume de la main avec de la sève des feuilles du croton, puis en en frottant énergiquement les trois « dents » ou « langues » qui émettent trois notes ascendantes comparables à un cri d’oiseau. Lors de certaines cérémonies le joueur de livika s’enfermait dans une petite hutte construite à cet effet, de laquelle s’élevait bientôt la plainte impressionnante de l’oiseau de bois. Il existe au British Museum une statue malagan représentant un personnage qui tient un tel tambour entre ses jambes, la tête en bas.

Tambour livika. Attribué au centre de la Nouvelle-Irlande. XIXe siècle. Bois. H. 44,3 cm. Anc. coll. un musée allemand et Arthur Speyer, Berlin. Inv. 4342. Photo Studio Ferrazzini Bouchet. Musée Barbier-Mueller.

Pour en savoir plus sur ce tambour livika, nous vous proposons la notice que Michael Gunn lui a consacrée dans le catalogue Arts rituels d’Océanie, Nouvelle-Irlande, dans les collections du musée Barbier-Mueller, 1997, p. 92.