Loading...

Les Na de Lijiazui

View larger image

Price: CHF 22.00

Auteur: Pascale-Marie Milan, 160 pages, 123 illustrations couleur, 5 cartes géographiques, édité par la Fondation culturelle Musée Barbier-Mueller et Somogy, 2015 Les Na sont connus dans le paysage ethnologique comme « une société sans père ni mari ». Ils ont pour coutume sexuelle la visite nocturne des hommes chez les femmes et ne se marient pas. C'est du moins la vulgate qui s'est répandue à leur propos alors que les modalités de la coutume sont plus complexes qu'il n'y paraît. Elle prévoit à la fois le principe et le fondement des valeurs culturelles qui donnent un sens à la vie sociale et renvoie nécessairement à des fonctions externes, économiques et politiques. C'est dans les montagnes froides du Sichuan (Liangshan), à une cinquantaine de kilomètres de la très médiatique région du lac Lugu, que l'auteure a mené une ethnographie au plus près des Na. Plus de deux ans de terrain lui ont permis un accès privilégié à l'envers du tissu social. L'immersion dans la vie ordinaire vécue par les Na et la participation aux diverses activités quotidiennes, lui ont permis de se défaire de l'exotique anthropologique qui entoure les explications que l'on donne généralement à propos du groupe. Ainsi, les chants, les danses, les mythes, les rites, l'entraide et l'échange sont autant de fenêtres sur les affects et les logiques du système de pensée Na. Ils permettent d'évaluer les pratiques contextualisées d’après les justifications qu'en donnent les villageois pris dans des contraintes historiques, économiques, politiques et idéologiques.