Loading...

Les Jiye du Soudan du Sud

View larger image

Price: CHF 22.00

Habituellement nommée « La grande soif », la partie sud-est du Soudan du Sud – pays le plus récent au monde – est une région isolée, sujette à des chutes de pluie annuelles basses et surtout incertaines. Les premiers explorateurs occidentaux à la fin du XIXe et au début du XXe siècle ont parcouru la région précipitamment d’un point d’eau à un autre en ne s’arrêtant que rarement pour apprendre à connaître ses habitants. Les Jiye, les Toposa, les Murle et les Nyangatom demeurent relativement peu connus. Bien que des ONG aient commencé à travailler dans la région, peu d’attention est accordée à la diversité culturelle et à la structure sociale de ces sociétés agro-pastorales. Ce livre se concentre sur les Jiye et leurs voisins les plus proches, les Toposa. Le peuple jiye ne compte pas plus de 8000 personnes, ce qui fait de lui l’un des plus petits groupes dans cette région du Soudan du Sud. Cette société particulièrement solide a survécu, pendant les deux siècles de son existence, à des périodes de sécheresse et de famine extrêmes, à de graves épizooties et à des raids dévastateurs lancés par ses voisins plus puissants. Peu de changements sont survenus depuis… Auteur: Gustaaf Verswijver, 172 pages, 159 illustrations couleur, 8 cartes géographiques, édité par la Fondation culturelle Musée Barbier-Mueller et Somogy, 2015