Ornements de harnachement (?) en forme de cervidés en mouvement

Ornements de harnachement (?) en forme de cervidés en mouvement

La curieuse ramure de ces cerfs attire aussitôt l’attention : les trois cornes se séparent
presque depuis la base et ondulent, chacune avec indépendance. Les animaux, dont la
tête est esquissée, ouvrent la bouche. Les pattes sont au « galop volant ».

Aucune
dépression circulaire ne marque la fesse et l’épaule, bien que l’on nous ait certifié que ces
cervidés appartenaient au « groupe de Gilgit », et que la patine soit oxydée, identique à
celle des objets présentés auparavant.