Vase à décor godronné

Vase à décor godronné

Ce vase évoque par son décor un bouton de fleur aux pétales s’écartant pour en révéler le cœur. Cette sensibilité toute minoenne se retrouve sur les peintures murales des palais de Crète et jusqu’à Théra. C’est dans cette dernière cité de l’île de Santorin, recouverte par les cendres lors de la violente explosion du volcan, que, pour certains spécialistes, la civilisation minoenne qui s’était développée en Crète à 110 kilomètres de là fut détruite ou du moins très affaiblie [1].

Publ. : Schefold 1960, I, 19, p. 3 sq. ; Zimmermann 1991, p. 56-57.

[1Bibliographie : Renfrew et Bahn 1998, p. 154-155.