Tabouret

Tabouret

Dans le DIN, les tabourets en terre cuite existent depuis des siècles. Un groupe d’archéologues hollandais en a découvert deux exemplaires à Toguéré Doupwil, un site près de Mopti, dont la datation oscille entre le 12e et le 15e siècle (Bedaux et al. 1978, p. 127-131). La population qui a occupé ce site est inconnue, même s’il s’agit probablement, selon les preuves matérielles et la tradition orale, des autochtones Bozo. A. Gallay et al. observent une étonnante continuité entre certaines formes archéologiques et celles fabriquées à l’heure actuelle par un plus large groupe Bozo-Somono (1998, p. 24). Ce tabouret, orné de motifs exécutés à la roulette et incisés, a vraisemblablement été fabriqué vers la fin de ce continuum. Abdoulaye Diallo signale que chez les Bozo, les Somono et les Maraka, la nouvelle mariée reçoit souvent comme cadeau un tabouret en terre cuite, sur lequel elle est assise lorsqu’elle arrive à la maison de son époux (communication personnelle, 2003). Ce tabouret, appelé tigué en bozo, est considéré comme un objet de prestige et protège toute jeune femme qui le possède.