Récipient au liseur

Récipient au liseur, signé Voania Muba

Voania était un chef woyo, dans le village de Muba. Ayant commencé son activité de potier à un âge déjà avancé, en période coloniale, il se démarque radicalement de la tradition, qui réservait la poterie aux femmes. Si l’on en juge par le fait que plus d’une centaine de vases figuratifs réalisés par lui sont aujourd’hui conservés dans des collections publiques et privées, il devait avoir une clientèle européenne importante ou bien des filières de vente bien établies. Les récipients ne sont pas véritablement fonctionnels, bien que l’on puisse les remplir de liquide. Ce sont avant tout des sculptures en terre cuite, principalement des personnages, hommes et femmes, modelés dans un style naturaliste, avec beaucoup d’attention aux détails des visages et des vêtements. Tous ensembles, les personnages semblent brosser un portrait de la culture du Bas-Congo au début du 20e siècle. Mais, lorsqu’on les observe individuellement, ils donnent alors l’impression de portraits posés, dont émane chaque fois un caractère différent. Dans le cas présent, un jeune homme semble absorbé par la lecture d’un livre.