Figure accouchant d'un serpent

Figure accouchant d’un serpent

Cette sculpture, de dimensions imposantes, représente une femme accouchant d’un serpent. En appui sur les coudes, elle a les mains placées sur son ventre bombé, dont l’ampleur forme un parallèle avec les larges épaules. Une analyse tomodensitométrique de cette figure indique que le vagin, d’où sort le serpent, conduit à son estomac creux. Les proportions du corps sont déséquilibrées par la posture de la figure, mais aussi par l’importance de la poitrine, comparée notamment à la petitesse des jambes. Le visage, également large, est marqué de rides profondes, qui ne font que souligner les défauts déjà existants : yeux protubérants, narines évasées et bouche grimaçante. Des pustules sont disposées autour de la ligne de la mâchoire. La statuette est dotée d’un cou déformé, qui, vu de dos, paraît propulser la tête en avant. Un serpent sort de l’oreille gauche. Tout porte à croire qu’un autre reptile surgissait de l’oreille droite, bien qu’il n’en reste que des vestiges. La représentation du serpent est fréquente dans l’iconographie de la statuaire. Bon nombre de figures se distinguent par des serpents émergeant de divers orifices corporels, comme c’est le cas ici, alors que dans d’autres exemplaires, des serpents recouvrent simplement la surface du corps. Il semble que ce soit l’unique exemple d’une figure humaine accouchant d’un serpent.