Jarre à eau

Jarre à eau

Ce genre de jarre pour stocker l’eau, appelé jidaga, est bien connu chez les Bamana. Contrairement aux pots découverts chez les Bozo-Somono, dont la surface est entièrement traitée, ceux des Bamana ne présentent généralement qu’une zone spécifique décorée. L’épaule est définie par l’application d’un colombin près de la circonférence maximale. Des nodules et des motifs figuratifs ont été ajoutés au-dessus de l’unique colombin, lui-même appliqué légèrement au-dessous de la circonférence maximale du pot. Ces motifs rappellent ceux qui figurent dans des autels en fer, fabriqués par des forgerons – époux ou parents des potières. Barbara Frank note que les ornements figuratifs appliqués ne sont plus dominants chez les Bamana, ayant été remplacés ces dernières décennies par des motifs peints (1998, p. 33).