Figure agenouillée couverte de pustules

Figure agenouillée couverte de pustules

Des figures comme celle-ci, de forme pyramidale, sont moins connues que celles du style « Djenné ». Le bas du corps, plus massif, s’amincit en montant vers les épaules et la tête, comparativement petites. Le visage repose dans la main droite, elle-même appuyée sur le genou, et le bras gauche est étendu derrière le dos. La figure est recouverte à intervalles réguliers de grosses protubérances, qui ne sont pas sans évoquer les pustules miniatures observées dans des exemples précédents. Les longs bras, ornés de larges bracelets, et le petit visage doté d’oreilles en forme de collerette rappellent certains éléments des sculptures « Bankoni », mais la sensation générale qui émane de cette figure est plus grave que chez ces dernières. Le Musée national du Mali possède une sculpture comparable, et d’autres exemples de ce style existent dans des collections privées. Des recherches approfondies permettront d’en savoir plus sur leur origine géographique.