Figurine de bronze

Figurine de bronze

Le personnage en bronze à patine verte est représenté dans une position frontale codifiée fréquente dans la sculpture du delta intérieur du Niger au Mali. Il est à genoux, mais repose sur ses jambes repliées, les pieds restant verticaux. Le visage est traité dans un style caractérisé par de larges oreilles perpendiculaires aux tempes que l’on retrouve dans le sud-ouest de la région. Les yeux sont figurés par deux demi-cylindres en relief compris entre des paupières simples et parallèles. Le visage est marqué par deux rides profondes individualisant les joues, signe d’un âge avancé, ce qui lui confère une expression d’autorité distante. Les lèvres semblent épaisses, la lèvre inférieure dépassant la lèvre supérieure, ce qui est relativement rare pour ce style et qui symbolise peut-être ici la parole. Le cou est masqué par un épais collier. Le torse est nu et laisse apparaître des seins bien figurés qui peuvent le faire considérer comme une femme alors qu’il s’agit peut-être de la poitrine d’un homme âgé ou d’un androgyne. Sous le nombril cylindrique saillant, une ceinture supporte un cache-sexe qui descend jusqu’aux genoux en laissant les cuisses nues. Les bras, plus longs que dans la réalité, sont prolongés par des poignets qui portent des doubles bracelets et des mains aux doigts très longs. La gauche repose à plat sur la cuisse, attitude que l’on retrouve sur des sculptures en terre cuite du delta intérieur comme sur certaines œuvres en bois attribuées au pays dogon.

Ce personnage donne l’impression d’exercer un pouvoir, ce qui est accentué par l’arme symbolique, insigne de dignitaire, à l’instar du collier, qu’il tient dans la main droite dans un geste plus protecteur que menaçant. Il s’agit d’un bâton-massue qui peut le désigner comme étant un chef de la terre, personnalité chargée de gérer l’attribution des champs cultivables aux agriculteurs soumis à sa juridiction.